Informaticien

Page mise à jour le
08/02/2016



Présentation du Bagad'Aix

Le Bagad est né au début des années 2000 à Bretagne-Provence à Marseille.

Daniel Dupitier, talabarder fraîchement arrivé en Provence, rencontre Robert Chardon, biniaouer émérite, qui fut son compère sonneur de couple. Tous deux devinrent vite les membres fondateurs du Bagad Massillia.


Puis nous déménageons en 2004 sur Aix en Provence où l'association MUCELTA y voit sa création. MUsique CELTique d'Aix.

Le groupe s’étoffe par l’arrivée de nombreux sonneurs tant en bombardes, cornemuses, percussions (caisses claires, tomes et grosse caisse), puis parfois, saxophone, clarinette et bombarde basse.


Dès le début, nous organisons des formations de cornemuse et de bombarde, grâce à nos anciens instructeurs.

En mars 2011 où notre jeune Sylvain, alors âgé de 17 ans, obtient un premier prix de cornemuse soliste à Plescop sur les terres de Bretagne devant 420 musiciens.

Fréquemment nous organisons des stages internes d’instruments par la venue de professeurs des plus hauts niveaux, et, participons à des stages en Bretagne. Aussi, certains éléments se distinguent-ils en participant à des concours de Bagadou et de couples dont nous avons été lauréats, en renforçant le groupe « Le Condor » d’Arles lors d’événements d’importances dans les arènes et au théâtre antique d’Arles, également avec d’autres professionnels prestigieux avec qui nous nous sommes produits tel : Michael Jones, Tri Yann, Fabienne Thibault, Manao, Carlos Nuñez.


Au fil des années, un 2ème nom s'est rattaché à notre groupe. Le Bagad'Aix. « Bagad d'Aix en Provence ».

Le Bagad'Aix, en perpétuelle évolution, se compose d’une vingtaine de musiciens et souvent accompagnés, lors de nos prestations, de danseurs en costumes bretons.


Fiers de notre identité, nous n’en sommes pas moins intégrés dans notre vie locale en représentant les couleurs d’Aix en Provence, tant par notre logo que par nos différents costumes, arborant ainsi le costume Breton en gilet noir et liseré d’or, le kilt Breton ou le gilet Provençal d’or et liseré rouge avec la taillole rouge. Intégration des valeurs Bretonnes et Provençales, tant et si bien que certains de nos musiciens sont également « tambourinaïres » dans des formations locales.


Les instruments sont Bretons et sous le terme « talabarder », il faut entendre, sonneur de bombarde et sous le terme « biniaouer », il est entendu, sonneur de biniou, de cornemuse.


Tout au long de ces années nous sommes sollicités par de nombreux festivals dans la région ainsi que beaucoup plus loin comme Sète, Evian, St Martial (Cévennes), Manziat(Ain), Bandol, Arles, Royan, Grasse, La Ciotat, Nîmes, Pamiers (Ariège), Gignac (Hérault), Decazeville, Tournon (Savoie), Portes les Valence, Limoges.


Retour à l'accueil